Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Faites rimer économie avec écologie






Ecologie-Shop.com : tous les produits pour un habitat écologique plus économe et plus sain

Cadeau ecolo - Lecteur CD - MP3 Solaire

Découvrez les  produits Nature & Découvertes, pour une vie en accord avec la nature.

Adoptez le covoiturage

Plusieurs sites proposent de mettre en relation automobilistes et voyageurs. Envoituresimone est l'un d'entre eux.

D'un côté les automobilistes ont la possibilité de proposer en ligne les places libres dans leur voiture afin d'en tirer un revenu.

De l'autre côté les voyageurs bénéficient d'une offre de transport à prix bas et réservent en ligne leur billet de covoiturage.

Surfant sur cette mode, Ikea a mis en place son propre système. (Plus d'info)

Puissent d'autres enseignes suivre cet exemple !

Black is beautiful

Economies d'énergie passe au noir pour cause d'économies d'énergie.
Et oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, un fonds d'écran noir consomme moins d'énergie qu'un fonds d'écran blanc ou de couleur.
Fort de ce constat, Google vous permet d'ailleurs d'effectuer vos recherches sur fonds noir, via Blackle

Energies renouvelables : l'eolien, un nouveau mode de production d'energie en debat

Conférence au Salon du Livre de Paris (Porte de Versailles) organisée par l'ADEME le vendredi 14/03 de 17h00 à 18h00 au Bar des Sciences
Avec Daniel Boy, directeur de recherche au CEVIPOF; Chantal Derkenne, sociologue à l'ADEME et Yann André, chargé de recherche à la LPO.
Animé par Franck Barnu, Industrie et Technologies.

Parmi les questions qui seront abordées :

L’éolien est-il nécessaire ?
Est-il compétitif ?
Combien d’éoliennes faut-il installer en France ?
Quelle quantité d’électricité produisent-elles ?

Crédit d'impot en changeant de chaudière


Les performances des chaudières se sont considérablement améliorées depuis vingt ans.
Des technologies avancées (basse température, condensation) offrent d'excellentes prestations du point de vue des rendements, du confort et de la réduction des pollutions.

Enfin, des crédits d'impôts de 15% à 40 % sont possibles suivant le type de chaudière
installée et le selon le logement.

Crédit d'impots sur les chaudières basse température

• En fonctionnant à température plus basse, elles apportent plus d'économies et une ambiance thermique plus agréable.

• Par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des gains de consommation de l'ordre de 12 à 15 %.

• Si elles alimentent un plancher chauffant basse température ou des radiateurs «chaleur douce», ces chaudières procurent une sensation de confort particulièrement agréable. Elles s'adaptent à des émetteurs existants s'ils sont surdimensionnés, ce qui est fréquent.

Sur ce type de chaudière le crédits d'impot est de 15% de la valeur d'acquisition de la chaudière.Celle-ci devant être installé par un professionnel.



Crédit d'impots sur les chaudières à consensation


• En condensant la vapeur d'eau des gaz de combustion, elles récupèrent de l'énergie. D'où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d'oxydes d'azote produits.
• Il est nécessaire, pour leur installation, de prévoir le raccordement de l'évacuation des produits de condensation au réseau d'eaux usées,
• Elles améliorent de 15 à 20% les résultats des chaudières standard modernes, Encore peu installées en France, elles représentent une part importante des matériels posés en 2001 au Pays-Bas (83 %) ou en Allemagne (33 %).

Pour les chaudières à consensation, le taux du crédit d'impôts est fixé à 25 %. Ce taux est porté à 40 % à la double condition que ces chaudières soient installées dans un logement achevé avant le 1/1/1977 et que leurs installations soient réalisées au plus tard le 31 décembre de la 2 ème année qui suit celle de l'acquisition du logement.

Le crédit d'impôts est de 25% pour les dépenses payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009. À titre d'exemple, les dépenses payées en 2005 devront être déclarées lors de la déclaration de revenus pour 2005. C'est donc en 2006 qu'il faudra déclarer ces dépenses.

Le crédits d'impôt sera de 40% pour les dépenses payées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2009. À titre d'exemple, les dépenses payées en 2006 devront être déclarées lors de la déclaration de revenus pour 2006. C'est donc en 2007 qu'il faudra déclarer ces dépenses.


---
Philippe fauqueur



Source: http://www.contenulibre.com/

Equipez-vous en conséquence !

L'hiver arrive, équipez-vous en conséquence !





Autour du Grenelle